Tag Archives: Joseph Zbukvic

Monsieur Z. at Maison Blanche, Fr

quick sketch by Joseph Zbukvic 2014

 

Words of wisdom from M. Z.

Does a duck swim?  When do you put the onions in the soup?  So easy a child could do it!  

 We came for a watercolour workshop with Joseph Zbukvic but received a lesson in how to live. La touche Française Quoi!  We begin with an introductory supper at Maison Blanche, starters are mousseux, appetizers and then progress to a sit down dinner. You serve yourself to a buffet of  terroir ; cultivated or wild edibles, duck and pork from the region of Périgord. To accompany the food, Sandi the owner and cook has placed local wine bottles along the table: your choice rosé, white or red. Maison Blanche is a small manor of eight rooms with a detached studio located a few steps away. The studio is situated in an large stone building well equipped for watercolour workshop, large long tables, overhead mirrors and a refreshment table of Medaglia D’Oro instant coffee, bottled water, boxed biscuits and Lindt chocolate, swiss or surfin ( the french word for “superior quality”).

We sleep at Madame Viviane Chauveau  in the village of St Barthélémy de Bussière about 9 kilometres away. Breakfast is included: all local organic ingredients, Nontron cutlery, Limoges porcelain served in the main Périgourdine family home. For other occasions, a gentle walk up the hill and within five minutes you arrive at Auberge Du Presbytère. For supper the menu du jour is a excellent buy at 11.50 € extra for a glass of wine 2 € plus bottled water 4 €. Viviane is a wonderful congenial host. She speaks English and is glad to help out with small items you may not have packed. Vivianne knows the area of Périgord Vert.  Where to find the best foie gras, what day the local markets are open or what historical landmarks need to be visited.

We have travelled here for Joseph Zbukvic watercolour workshop. It is a multi language group most have French as their mother tongue. Mona is the hired official translator. Another added bonus, we increase our French vocabulary: La goutte becomes Mister Goutte or referred to in watercolour terms as the bead. Many thanks to Mona for enriching our classes with humour, encouragement and impeccable French.

Joseph is there to teach us the rudiments of watercolour but a lot of what he says applies to other painting mediums. There is information specific to his approach on DVD, youtube and some have managed to download his book. Here is a good description of his  watercolour technique presented to us at Maison Blanche.

Are you an auditory, visual or a tactile learner? Joseph uses them all.  For myself it reminded me of driving a stick shift, hopefully it would be an Audi A4. You need to synchronize clutch, gears, sight and listening to have a smooth ride. The same thing in watercolour, if your timing is off ” you are cooked”. You need to pay attention to the instructions, listen well, observe well, have the right equipment. You may kangaroo hop a lot at the beginning but practise makes perfect.

Off topic but almost on topic, the crazy way Robin Williams imitated Quebec mannerism. It made me laugh and think there is a thousand ways to paint clouds.

MONSIEUR Z À LA MAISON BLANCHE. Fr

Quelques remarques du sage M. Z.

Un canard peut-il nager? Quand met-on des oignons dans la soupe? Si facile qu’un enfant peut le faire.

Nous avons participé à un atelier d’aquarelle avec Joseph Zbukvic, mais avons reçu en plus une leçon de comment vivre. La touche Française Quoi ! Nous avons débuté avec un diner de bienvenue à la Maison Blanche; débutant avec mousseux et hors d’œuvres et par la suite, un diner en bonne et due forme : Buffet du terroir; légumes cultivés ou sauvages; canard et porc de la région du Périgord. Pour accompagner le tout, Sandi, propriétaire-chef, a offert des vins de la région, rosé, blanc ou rouge. Maison Blanche est un petit manoir de huit chambres avec un studio à côté, les pierres locales en granit,  très bien équipé pour notre atelier; longue table large, miroir au plafond et du Medaglia D’Oro, café instantané, de l’eau en bouteille, biscuits et chocolats Lindt suisse ou surfin.

Nous résidons chez madame Viviane Chauveau, dans le village de St Barthélémy de Bussière, environ neuf kilomètres de la Maison Blanche. Le petit déjeuner inclut tous les produits locaux, la coutellerie Nontron, la porcelaine Limoges, le tout servi dans la chambre familiale Périgourdine. Alternativement, une marche de cinq minutes nous amène à l’Auberge Du Presbytère. Pour le diner, le menu du jour est une excellente affaire à 11.5 € avec 2 € de plus pour un verre de vin ou encore 4 € pour de l’eau en bouteille. Viviane est une hôtesse hors pair. Elle parle anglais et est toujours prête à nous aider. Elle connait la région du Périgord Vert et nous indique où nous pouvons trouver le meilleur foie gras; le jour où les marchés locaux sont ouverts ou encore les lieux historiques à visiter.

Le groupe participant à l’atelier de Joseph Zbukvic est composé en grande partie de gens qui maitrisent le français. Par ailleurs, M. Z s’est assuré de la présence de Mona, une traductrice officielle. En bonus, nous avons amélioré notre vocabulaire français. La goutte devient M. Goutte ou en termes d’aquarelle, la perle. Remerciements à Mona de nous avoir aidé et encouragé avec son humour et son français impeccable.

Joseph nous enseigne les bases de l’aquarelle, mais plusieurs de ses techniques s’appliquent aux autres médiums utilisés par les artistes peintres. Vous pouvez retrouver les enseignements de M. Z. sur DVD, Youtube et même en téléchargeant son livre. Vous pouvez vous référer à watercolour technique, tel qu’il nous l’a présenté à la Maison Blanche. Que vous ayez une approche visuelle, auditive ou tactile, Joseph les utilisent tous. En ce qui me concerne, je fais un parallèle avec conduire une voiture manuelle en espérant qu’il s’agit d’une Audi A4. Il faut synchroniser les révolutions et les changements de vitesse pour obtenir une randonnée sans heurt. Il s’agit de la même approche en aquarelle : si vous manquez de « timing, vous êtes faits ». Il est nécessaire de bien comprendre les directives, écouter et observer et surtout avoir l’équipement nécessaire. Il est possible que vous fassiez quelques bonds de kangourou au début, mais avec la pratique, la perfection est possible.

Dans un autre ordre d’idée, mais quand même sur le point, il vaut la peine d’écouter Robin Williams imiter les maniérismes des québécois. Non seulement cela m’a-t-il fait sourire, mais cela m’a aussi fait penser qu’il y a mille façons de peindre les nuages